Quand la télévision publique fait l’apologie de la taille mannequin..

Publié le par Clipperton

giseleri.jpgDans le cadre du "feuilleton de la semaine" du journal de 13h, France 2 diffuse un reportage sur la sélection de top Models dans les banlieues.

Même si ce n’est pas le but de ce reportage, il montre bien la chasse aux kilos qui a lieu dans l’univers de la mode.

Voici quelques extraits révélateurs :

-  "tu es très photogénique et très jolie mais on ne va pas te sélectionner..tu sais pourquoi ?" annonce une responsable à une jeune fille qui lui répond "parce que je suis grosse.."..inutile de préciser que cette jeune fille ne doit pas manquer de succès auprès des garçons.

-  " Elle a le droit de sentir le nutella mais elle n’a pas le droit de le manger" déclare une mère à propos de sa fille.

-  "vous avez un petit problème de cuisse" dit le responsable de l’agence de mannequin à une superbe jeune fille.

 Dailleur la journaliste commente : "le jury lui reprochait des rondeurs que seul un chasseur de mannequin peut déceler"

 Jusque là certains me diront que c’est la réalité du mannequinat et que France 2 ne fait que la montrer. Et ils n’auraient pas tort si les journalistes étaient critiques par rapport à ce système.

Mais on a eu le droit, le lendemain à cette phrase, " avec 50 kilos pour 1m80 elle n’a pas de problème de poids" . Or cette jeune fille présente donc un IMC à 15, 43 alors que l’on considère qu’un poids "normal" donne un IMC situé entre 18 et 25. En deça on est en sous-poids..

Les jeunes filles françaises ont donc pu entendre au journal de 13h qu’ être en sous poids n’était pas un problème.

Il est inutile de préciser qu’être en sous-poids fait courir un risque pour sa sante 

 On a quand même eu un petit moment d’espoir quand la jeune fille qui a "un petit problème de cuisseé déclare "je ferais tout pour m’affiner comme il faut mais je ne pousserais pas les limites de mon corps et ne me rendra pas malade pour ça.."..en espérant que ce soit sincère.

Laissons encore une chance à France 2 pour changer son apologie de la minceur en critique intelligente du système avec les 3 derniers épisodes de son "feuilleton de la semaine".

Après avoir vu les 3 derniers épisodes je ne suis pas rassuré par le service publique..

Publié dans Politique et Société

Commenter cet article