Le congrès fondateur du Mouvement Démocrate

Publié le par Clipperton

Dans 40 ans, je dirais peut-être à mes petits enfants : j’y étais !! J’ai assisté à ce moment historique : la création du Mouvement Démocrate les 1ers et 2 décembre 2007 à Villepinte.

Historique car on vient de graver dans la pierre le principe que nous défendons depuis longtemps : mettons nous tous ensemble autour de la même table, allons au delà des clivages politiques ordinaires.

Les adhérents du Mouvement Démocrate viennent de tout bord (et souvent de nulle part), et ce n’est pas une chimère comme le montre cet article : http://fr.news.yahoo.com/ap/20071201/tpl-modem-congres-militants-cfb2994_1.html

On ne peut pas prétendre gérer une ville ou un pays en ne prenant en compte que l’avis de 51 ou 52% de la population ! Il ne s’agit pas de penser tous la même chose, ce serait tomber dans la dictature, mais il s’agit, en conservant ses convictions et son identité de travailler avec son voisin à un projet politique démocratique, juste, cohérent, rassembleur, respectant la diversité.

Alors que le vendredi, le congrès de l’UDF avait décidé de renaître sous la forme du Mouvement Démocrate, parti élargi par le nombre de ses adhérents mais également, et surtout, par la diversité des idées, ce samedi le congrès du Mouvement Démocrate s’est attelé à écrire ses statuts !

Alors bien sûr la méthode n’est pas parfaite, mais quel parti peut se targuer d’avoir des statuts écrits par ses adhérents (il suffit de comparer la première version avec la version adoptée hier pour s’en convaincre) ??

Pour ma part, j’aurais préféré que ce ne soit pas Bayrou qui anime ce débat, j’aurais aimé qu’un autre candidat puisse se présenter pour la présidence du MoDem.. Mais cela ne nous pas nous faire perdre de vue que ce fut un magnifique exercice de  démocratie qui, s’il ne peut-être honoré d’un 20/20 mérite tout de même une mention très bien !!

Nous avons ensuite assisté, et participé, à de nombreux débats, avec des intervenants spécialistes de qualité, mais également des adhérents qui ont montrés qu’ils avaient leur mot à  dire. C’est ainsi que nous avons parlé de la liberté de la Presse, des banlieues, de développement durable, des institutions, du pouvoir d’achat, de politique générale.

Et pendant ce temps là..avait lieu l’élection à bulletin secret du président.

On m’a laissé l’occasion de prendre la parole au moment du débat sur la l’Indépendance de la presse afin de faire un vœu pieu que je renouvelle ici :

« Je souhaite, j’espère, que demain, dans la presse, on n’entendra pas parler uniquement des gens qui partent mais également des gens qui restent, comme Michel Mercier ou Philipe Nogrix, ou ceux qui sont venus comme Monsieur Benhamias ou Mme Lepage ; que l’on ne parlera pas uniquement des fédérations où cela se passe mal mais de celle, comme celle de Loire Atlantique ou cela se passe bien , où en deux mois j’ai accédé à des responsabilités ; et que l’on parlera surtout du projet démocrate que l’on a pour la France. »

Le soir a eu lieu la naissance du Mouvement des Jeunes Démocrates.

Et bien sûr tout cela s’est terminé par des conversations  dans le hall de l’hôtel !

Dimanche matin avait lieu le vote des chartes éthiques et de valeur.

Puis se sont succédé à la tribune de nombreuses personnalités politiques.

J’ai dû partir à ce moment, a  suivi l’annonce des résultats de l’élection du président. François Bayrou a été bien entendu élu à la tête du Mouvement Démocrate. Il a ensuite présenté le bureau exécutif qui seront donc composé de : Abdoulatifou Aly; Philippe Arnaud; Jean Arthuis; Gilles Artigues  Eric Azière; Denis Badré; Didier Bariani; Jean Luc Bennahmias; Anne Marie Comparini Eric Delhaye Yves Detraigne; Véronique Fayet; Françoise Ferat; Jacqueline Gourault; Nathalie Griesbeck; Olivier Henno; Jean Jacques Jegou; Bruno Joncour; Anne Laperrouze; Jean Lassalle; Bernard Lehideux; Corinne Lepage Michel Mercier; Catherine Morin-Desailly; Philippe Nogrix; Jean Peyrelevade Marielle de Sarnez; Jean Marie Vanlerenberghe

Enfin, François Bayrou a clôturé par un discours ce congrès fondateur du Mouvement Démocrate mais a surtout lancé une formidable aventure de construction qui commencera dès demain dans les fédérations départementales.

 L’exercice sera difficile car il s’agira de donner leur place aux nouveaux adhérents qui souhaitent prendre des responsabilités sans pour autant évincer brutalement les adhérents de l’UDF. Il faut faire en notre sein ce que l’on promeut à l’extérieur, nous entendre malgré nos différences !

 L’avenir du Mouvement Démocrate sera, j’en suis persuadé, radieux.

Publié dans Politique et Société

Commenter cet article