La place des jeunes en politique

Publié le par Clipperton

Les décisions politiques prises aujourd’hui ont bien entendu une conséquence sur aujourd’hui, sur demain mais essentiellement sur après-demain. Quand nos gouvernants refusent de mettre à plat le système des retraites afin d’assurer un financement durable, il met au dessus des français qui ont aujourd’hui entre 15 et 30 ans une véritable épée de Damoclès. Or dans le système actuel les jeunes n’ont que très peu leur mot à dire : de nombreux analystes politique ont d’ailleurs avancé l’hypothèse selon laquelle Nicolas Sarkozy aurait été élu grâce, entre autre, aux voix des seniors. On prétexte la plupart du temps qu’il y a besoin d’expérience… Mais il est très difficile de bousculer les personnes déjà en place. Ce qui est vrai au niveau des instances de l’état l’est également au sein même des partis politiques et matérialisé par la présence de mouvements jeunes (MJS, jeunes pop, jeunes démocrates par exemple..).

 Or il me semble que ces mouvements parallèles sont des couveuses, desquelles on ne peut sortir que lorsque l’on est mûr ... Or je pense que les jeunes doivent être considérés comme des acteurs de la vie politique à part entière et c’est pourquoi ils doivent se frotter directement aux « seniors »…

 Bien sûr il faut aussi permettre à ceux qui sont quelque peu intimidé, que ce soit à cause de leur âge ou de leur inexpérience politique à s’intégrer, par exemple en élisant des délégués jeunes chargés de cette intégration.

Publié dans Politique et Société

Commenter cet article