Une justice à deux vitesses...

Publié le par Clipperton

Voici un article de 20 minutes..

Une Palme d'or qui change tout

 C'est ce qu'on appelle de l'immigration (très) choisie. La maman d'un des élèves du collège François-Dolto de Paris, interprète du film Entre les murs, Palme d'or à Cannes, va être régularisée. La préfecture de police de Paris a indiqué hier que Aïssata Ba, malienne, avait fourni les pièces « justifiant » l'obtention de papiers. Elle est parrainée par le réalisateur du film de Laurent Cantet, militant du Réseau éducation sans frontières. Les autorités s'évitent ainsi une expulsion sous le feu des projecteurs.

Si l'on ne peut que se réjouir pour cette femme, on ne peut que s'indigner sur cette justice à deux vitesses.. Quand ils nous disaient au cas par cas on ne pensait pas à ça..


Commenter cet article