Université de rentrée 2008 du MoDem: mes moments forts, vendredi

Publié le par Clipperton

Avertissement :

- Cet article a pour but de livrer ce que j'ai retenu de ces 3 jours.
- Ce n'est pas une retranscription exacte
- Vous pouvez trouver des comptes rendus plus complets sur www.lesdemocrates.fr ainsi que sur le blog www.universitemodem2008.com

Ces lors d’évènements tels que celui-ci que l’on regrette de ne pas avoir le don d’ubiquité : en effet plusieurs ateliers ont souvent lieu en même temps et il faut donc faire des choix.

 Les ateliers « internet militant » et « paroles d’adhérents » constituaient une sorte de fil rouge auquel je n’ai pu participer.

La journée du vendredi a commencé par le conseil national du modem, dont je suis membre.

 Après le déjeuner avait lieu un forum sur l’économie sociale précédé du discours de FB. Je n’ai pu y assister car j’ai souhaité aller au maximum aux ateliers du Fil Europe, afin de me former.

De même je n’ai pu me rendre au forum « développement durable » réunissant JL Benhamias, Corinne Lepage, Patricia Ricard et Maximilien Rouer


Fil Europe – Histoire de l’union et Fonctionnement des institutions.

Présenté par François PAULI, secrétaire général adjoint du groupe ADLE (parlement européen)


 
Fil Europe – Enseignement et recherche

Participants :

Philipe BERTA (PB) : ancien président d’université

Paul Roger GONTARD (PG), membre du CNESER (Conseil National des Etudes Supérieures Et de la Recherche) pour la FAGE

François-Xavier PENICAUD (FP), enseignant, responsable d’une entreprise

Animé par Céline LETEMPLE

I – Angle national

PB :
-absence de courage politique
- fonctionnement incompréhensible (empilement de structures)
-il faut rebâtir l’enseignement supérieur autour de cette colonne vertébrale qu’est l’université.

 PG :

84% des diplômés de l’enseignement supérieur ont 1 emploi
Mais 20% sortent sans diplôme.

LRU (loi pécresse) :
- réorganisation avec plus d’autonomie pour les universités
- manque de contre pouvoir
- oubli de la formation continue, de la Validation des Acquis de l’Expérience.

 
- Il manque de vecteurs entre l’université et le monde de l’entreprise.
- L’état investit beaucoup d’argent dans le patrimoine, mais 1/3 du temps universitaires, les locaux sont inoccupés.

PP :

- a parlé d’ingénierie pédagogique
- non prise en compte des données sociologiques de terrain
- les Conseils Scientifiques ont reçu des missions pédagogiques dont ils ne veulent pas.
- Propose d’alourdir le socle commun de formation professionnel

 - Phillipe BERTA a abordé la question de la sélection à l’université et de l’orientation.
- PG, en dessacord, a répondu que cette sélection existe.. c’est le bac.. (mais qui ne rempli plus son rôle)
- PB plaide pour la suppression du bac (remplacé par un contrôle continu).

Avis personnel :

J’ai la chance de suive un  des seuls cursus universitaires français à bénéficier de la sélection : Médecine (La question du bien-fondé au niveau de l’organisation des soins sera revue plus tard, il s’agit ici de la pertinence de cette réponse concernant l’efficacité de l’enseignement supérieur)

Cette sélection, qui se fait en fin de première année me permet de faire mes études en toute sérénité en sachant que le nombre de diplômés sortants n’est pas supérieur au nombre de poste disponible.

On me rétorquera que cela privera la France de spécialiste en sciences humaines pour manque de débouchés mais je pense qu’il faut bien différencier formation et éducation qui sont deux missions de l’enseignement supérieur.

Il faut réfléchir à des moyens de permettre aux jeunes de suivre des études ayant des débouchés tout en ne condamnant pas les sciences humaines.

De plus, les détracteurs de la sélection à l’université se voilent la face puisque la sélection s’effectue entre le Master 1 et le Master 2, créant un grand gâchis. 

La sélection, compte tenu de la disparité des études secondaires, doivent s’effectuer à la fin de la première année afin de permettre à chacun de partir sur un pied d’équité.

 II – Angle européen

 Uniformisation avec le système LMD (Licence, Master, Recherche) mais la France s’écarte déjà de ce système avec la création de Master Pro, de master de recherche, la sélection entre le M1 et le M2

PRG :
- la France est à la 4ème position mondiale concernant le nombre de brevet déposés et à la 6 ème position  concernant les publications.

 PB :
- Dénonce des frais d’inscription trop bas qui plombent le budget des universités.
- Distingue la connaissance transmise par l’enseignement et les compétences transmises par l’employeur.
- Il faut donc associé les entreprises à l’université


Fil Europe – L’Europe sociale

Participants :
- Bernard LEHIDEUX , député européen, membre de la commission des affaires sociales.
- Laurent GHEKIERE, représentant l’habitat social à Bruxelles

BL :
- les citoyens n’ont pas l’impression que l’Europe s’occupe de leur problème
- les affaire sociales ne sont d’ailleurs pas de sa compétence, elle se contente donc de fixer un cadre.
-on laisse se développer un dumping social
- ne fait partie des priorités de la présidence française.

 LG :
- L’impact du volet économique (libre concurrence) du traité européen est important sur ce secteur alors même que l’éventuel transfert de la compétence sociale à l’UE fait peur.
- Si on ne s’occupe pas de social on n’aura pas d’adhésion des Européens.


 

Fil Europe – Jeunes et attentes d’Europe

 

 Animé par Jean-François MARTINS et Quitterie DELMAS

 Il s’agissait d’un brainstorming où l’on devait dans un premier temps parler des peurs que nous inspirait l’Europe puis de nos espoirs.


 

La journée s’est terminée par un

débat de politique générale en présence de JF Kahn 

Après l’intervention brillante de JFK dont je vous invite à regarder la vidéo car j’ai été tellement capté par son discours que je n’ai pris que peu de notes, FB et les responsables du Modem ont répondu aux questions des militants.

 Question sur la loi électorale : 

-FB n’a pas été consulté
- d’après lui ils ne pourront pas changer de scrutins aux régionales s’ils ne changent pas auparavant l’organisation des collectivités territoriales.
- propose la fusion des départements et des régions : les mêmes élus et la même administration gèreraient par exemple le social au niveau départemental et l’économique au niveau régional. (gain en efficacité et en coût) 

Question à propos de l’éventuelle création d’une commission femme :

- Ni FB ni Corinne LePage n’y sont favorables
- Question qui pourra être traitée par la commission « Société »
- FB se dit féministe

 Question à propos des élections sénatoriales (dans le finistère nous avons investi un candidat union centriste )

 FB :
- « Croyez vous qu’ils vont rester dans l’erreur dans laquelle ils se sont engagés. »
- « Au bout du chemin il y a des rassemblements »
- Faites vous élire en rassemblant au dela de notre étiquette



Après le dîner Nora Missaoui avait organisé des joutes oratoires festives.

Il s’agissait par exemple de défendre la légalisation du canabis alors que nous étions contre et inversement. Ce fut un bon moment

Commenter cet article