La crise : la chance du developpement durable !

Publié le par Clipperton

 

 

J'ai eu la chance de visiter samedi matin, en présence de Corinne Lepage, vice-présidente du MoDem, une unité de méthanisation située en vendée, à la Verrie.


Nous avons pu voir un exemple concret de ce que l'on nomme développement durable : 

  • Développement économique : D'un coût de 279 000 euros, subventionné à 60%, l'installation est amortie en 6 ans !Et cela lui ouvre de nouvelles perspectives: séchage de bois, culture de spiruline, etc.. !!

  • Développement écologique : Cela permet une production propre d'énergie (électricité et chaleur) .. La méthanisation permet de "boucler la boucle" du cycle naturel !

  •  Développement social : Cet agriculteur est fier de ce qu'il fait, car il peut nourrir ses enfants sans mettre en jeu leur avenir ! Ce développement durable est source de bien être !

(Pour plus de détails techniques : http://www.eden-enr.org/spip/IMG/pdf/Fiche_Bois_Joly_2008.pdf)


La crise que nous sommes en train de vivre est une chance pour le développement durable et donc pour notre avenir, mais encore faut-il la saisir ! Le plan de relance qui va être annoncé dans quelques jours doit se concentrer sur les activités durables !


Il faut mettre le paquet sur les énergies renouvelables, sur les moyens de transport propres, sur les industries respectant l'environnement !


Par exemple, l'industrie automobile est en difficulté, il faut donc l'aider, mais pas n'importe comment : il faut conditionner les fonds à la production de voitures "propres" !


On pourrait également réfléchir à une politique de grands travaux qui consisterait à mettre les logements anciens aux normes HQE !


Enfin, développons de nouveaux indicateurs prenant en compte les trois éléments du développement durable ! Tant que la richesse d'un pays ne sera évaluée que par le PIB nous n'irons pas dans le bon sens !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eclipse 11/12/2008 23:22


La Bourse fait du yo-yo depuis le 14 Septembre. Le dollar monte, le baril baisse, le CAC s'effondre, le CAC s'envole. Et puis, le Crédit meurt, on ne peut plus rien acheter. Tous les traders donneraient leur string pour un peu de stabilité. Et du cash pour Noël.
La solution est pourtant simple et les Ateliers l'expliquent assez bien sur leur blog ( www.ateliers-eclipse.com ).
Bisous Brognard