Ma contribution à la chaîne « Libéral..c'est-à-dire? »

Publié le par Clipperton

Patricia Gallerneau m'a fait suivre la chaîne lancée par le blogueur « Skeptikos ».


Je reprend donc le bébé..et ça tombe bien car j'avais envie de faire un article suite à un commentaire sur le blog du Modem 44. En effet, un internaute réagissait à la vidéo du modem pour Expression Directe où l'on voit François Bayrou dénoncer le capitalisme comme modèle de société !


En réalité, quand on me qualifie de libéral et que je le ressens de manière péjorative, je précise que je suis libéral et non néo ou ultra libéral ! (par exemple lors de cet échange sur le blog de la coordination lycéenne nantaise )


Tout d'abord pour reprendre les propos de Patricia, je ne supporte pas les dogmes, et ne veux bien me qualifier de libéral qu'à une seule condition : que ne l'on essaie pas de m'enfermer dans une case !


Je ne vais donc pas vous décrire le libéralisme en général mais la politique que je défend..une politique de bon sens.


Pour moi, être libéral c'est ériger la liberté en principe de vie..sans jamais perdre les deux autres valeurs républicaines : l'égalité et la fraternité !


Le libéralisme n'est donc pas le capitalisme qui est, lui, basé sur le capital...CQFD..


D'un point de vue économique, cela signifie donc que je pense que l'économie doit être basé sur la liberté d'entreprendre ! Et donc pas sur la spéculation ! Seule une économie libérée mais régulée pourra répondre aux exigences du développement durable, sur un plan social, économique et écologique. Il n'est, par exemple, pas normal qu'il existe des rapports de un à cent (voire plus) entre les salaires des dirigeants et des employés d'une entreprise.


D'un point de vue social, si je ne crois pas en l'état providence je ne crois pas plus en un état qui augmenterait les inégalités au prétexte que les plus faibles profiteraient de l'enrichissement des plus forts ! L' Etat doit être garant de l'égalité des chances et se doit de corriger les dérives de la loi du plus fort ! La solidarité n'est pas incompatible avec le libéralisme ! Le modèle de sécurité sociale


D'un point de vue démocratique, le libéralisme ne peut défendre que la liberté d'expression et cela passe donc par des institutions équilibrées et représentatives ! Je défend donc à ce titre la proportionnelle partielle, le non-cumul des mandats, la séparation des pouvoirs politiques, médiatiques et financiers, le renforcement du pouvoir parlementaire(que soit celui de la majorité ou de l'opposition)...


D'un point de vue sociétal je suis carrément libertaire ! Je vais prendre deux exemples (que je détaillerais plus tard..) :


  • Je suis en faveur d'une égalité de droits entre les couples homo et hétéro sexuels.

  • Je ne suis pas opposé à l'euthanasie à condition que celle ci se fasse de manière concertée (par une équipe multidisciplinaire) et unique !


Pour finir je crois en une europe forte mais j'ai déjà eu l'occasion de défendre ma vision avec mon essai de constitution européenne !


Je crois que je me suis écarte de la question mais tant pis, cela m'aura permis de balayer assez rapidement un certain nombre de sujets importants et les lecteurs de mon blog pourront donc en savoir un peu plus sur ma manière de voir le monde !



Certains me diront d'ailleurs certainement que je n'ai rien de libéral mais ce n'est pas grave je suis démocrate et humaniste !


Merci Patricia de m'avoir lancé ce défi..




Publié dans Politique

Commenter cet article

Patricia Gallerneau 03/02/2009 22:00

Et bien quand on te lance un défi..tu relèves et vite! et aussi tu le fais bien! ça permet de s'arrêter 5 minutes, se poser des questions et d'y répondre.BRAVO Cyril c'est clair et si le cheminement de ta pensée t'écarte un peu du sujet (et encore!) c'est intéressant de la suivre. Tu as oublié seulement une chose: faire suivre à tes amis blogueurs et mettre des liens vers leurs blogs dans ton billetcomme le fait Alcibiade vas voir là: http://lafrancedetoutesnosforces.hautetfort.com )allez, la réflexion continue...