Européennes 2009 : déception, inquiétudes, espoir et interrogations

Publié le par Clipperton

Au lendemain du scrutin des européennes je suis partagé entre plusieurs sentiments

Déception :

Le score du MoDem est décevant, inutile de se voiler la face.

Nous avions un programme équilibré, à la fois ambitieux et réaliste, nous avions des candidats de grande qualité , et nous n'avons pourtant pas su convaincre..

Inquiétudes :


Ma première inquiétude porte sur l'abstention massive (60% environ !! et encore d'avantage dans certains pays de l'est..) qui est finalement la grande gagnante de cette élection..

Est -elle due uniquement au manque d'intérêt des français pour l'Europe ? Ou est-ce une défiance face au pouvoir politique ? Nous le saurons lors des prochaines élections, les régionales..

Mais je crois que cette élections n'aura fait que ternir davantage l'image déjà très écornée de la politique et des politiques. Les Jeunes Démocrates , que je représente en Loire Atlantique devront jouer un rôle dans la réconciliation des Français avec leurs représentants mais j'y reviendrais dans un autre article..

D'ailleurs, en votant massivement pour Europe Ecologie, les français ont certainement manifesté également un ras-le-bol pour le jeu habituel politique (là encore cela est source d'espoir pour le modem si nous arrivons à donner forme à nos ambitions démocratiques..)

Ma deuxième inquiétude est la montée des europhobes, qui ont raflé une centaine de siège.. S'ils étaient capable de s'unir dans leur diversité, ils représenterait le troisième groupe au parlement européen !

Espoir :


L'écologie a marqué des points lors de ce scrutin, espérons que cela aura une suite..

L'espoir est d'autant plus grand que je suis persuadé que le MoDem est tout à fait en capacité d'incarner cette volonté d'une société soucieuse de préserver son environnement et ses habitants, comme le montre par exemple la présence de Corinne Le Page, Jean-Luc Bennahmias ou encore Yann Wehrling sur nos listes et à la tête de notre parti.

Interrogations :

Lors des municipales à Nantes en 2008, le programme de notre liste était profondément écolo-compatible et nous avions pourtant eu également un score décevant. Or une des critiques qui revenait souvent était que ce programme était trop vert..

Nous relèverons nous de cet échec ? J'en suis intimement persuadé, à condition que nous sachions nous remettre en question et prendre les bonnes décisions..

Publié dans Politique et Société

Commenter cet article