Interrogations quant à l'utilisation des frais de mandat de nos parlementaires

Publié le par Clipperton

René Dosière, député PS de l'Aisne publie sur son blog le détail de ses dépenses liées à l'exercice de son mandat.


Je le félicite tout d'abord pour cet acte de transparence.. en espérant que d'autres députés en feront de même.. Ce député semble attaché à la transparence car il a déjà publié sur son blog, en 2007, sa déclaration de patrimoine.


Mais deux phrases me posent question dans son article :


« Ainsi, j’ai toujours refusé de financer des courses sportives de quelque nature ; dans les nombreux cafés que je fréquente, je ne paie jamais de « tournées générales » »


« Pour ma part, la rémunération de mes collaborateurs passe avant le financement électoral de manifestations sportives »


Cela voudrait-il dire que certains député utilisent l' indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) (à différencier l'indemnité parlementaire dont il est normal qu'ils en disposent de la manière dont ils le souhaitent..) pour financer des associations ?


Si c'est le cas, que l'on appelle ça des « frais de mandat » est très révélateur de la conception de la politique de certains de nos députés.


Le député Jean-Jacques Urvoas a entrepris la même démarche sur son blog.


Et cela soulève deux autres interrogations :


- il indique avoir acheté sa permanence avec un prêt à taux préférentiel : que deviendra sa permanence à la fin de son mandat ? De nombreux internautes lui posent la question via les commentaires de son blog mais pour le moment aucune réponse.


- Je m'interroge également sur cette possibilité offerte aux députés de bénéficier de prêt à taux très avantageux : étant donné le montant de leur indemnité parlementaire (environ 5200 E net) cela me semble être un avantage qui n'aurait pas lieu d'être..

Bien d'autres points mériteraient d'être soulevés sur l'utilisation des indemnités parlementaires et sur les avantages dont bénéficient les députés.

 

Si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez sur le site de l'assemblée nationale quelques infos.

Publié dans Politique et Société

Commenter cet article

Orange pressé 22/07/2009 22:43

J'ajoute que le système en vigueur au Parlement européen est tout aussi opaque que le système français. En ces temps de crise, il est plus que temps de changer nos méthodes sur ce plan.

BEGUE Cyril 22/07/2009 20:50

Merci pour cette info.. Je te rejoins sur la necessité de fonctionner par notes de frais et non par forfait..

Orange pressé 22/07/2009 20:35

Cette publication fait suite à une demande d'un blogueur-rédacteur sur le site Lepost.fr. Ce dernier a demandé à plusieurs députés de publier le détail de leurs frais suite au scandale des notes de frais au Royaume-Uni. Arnaud Montebourg s'est aussi prêté à l'exercice. De façon, plus générale, il sera bon que nos députés fonctionnent selon le système des notes de frais et non pas selon le système du forfait, plus opaque et donc moins démocratique.